Angkor


Les temples d'Angkor en bref...

Véritable joyau du Cambodge, les temples d’Angkor sont aussi une source d’inspiration et de fierté nationale : tous les Cambodgiens y viennent en pèlerinage. Représentant l’axe du monde, ils sont aussi considérés comme la résidence des dieux hindous.
Ils sont situés à environ 7 km de Siem Reap, ce qui fait de cette ville une étape parfaite pour se loger à proximité des temples.

Plus grand édifice religieux sur terre, ils sont aussi symboles de l’ambition créatrice de ses constructeurs. En effet, les différents dieux-rois qui ont commandités la construction des temples d’Angkor ont tous essayés de surpasser leurs prédécesseurs par l’édification de temple de taille et d’envergure croissantes.


Un peu d’histoire…

C’est entre l’an 802 et 1432 que la période d’Angkor connait son apogée et c’est durant ces années que la construction des temples d’Angkor se déroula. Lors de sa période faste, l’ancien Empire khmer comptait plus d’1 million d’habitants.
Les centaines de temples que l’on peut de nos jours visiter ne constituent malheureusement qu’une petite partie de la grandeur du complexe à son apogée. Les maisons, palais et bâtiments publics qui étaient alors construit en bois on disparut depuis bien longtemps, la pierre et la brique n’étaient en effet réservées qu’aux édifices religieux.
Vous pouvez retrouver cet historique et encore plus lors d'une visite dans le musée d'Angkor.

Les temples les plus réputés d’Angkor, Angkor Vat et Angkor Thom, datent de l’époque classique, ou âge d’or de l’Empire khmer. Cette période faste vacilla entre grande productivité, conquêtes mais aussi défaites. C’est durant cette période que l’ancienne cité d’Angkor fut détruite et que la cité fortifiée d’Angkor Thom vue le jour.

Pour une raison encore inconnue les temples, à l’exception d’Angkor Vat, furent abandonnés dans la jungle pendant plusieurs siècles. Se détériorant énormément à cause du matériau utilisé, le grès, nous avons failli perdre pour toujours cette immense œuvre architecturale.
Plusieurs tentatives infructueuses ont été faites par différents organismes jusqu’à ce que la solution arrive dans les années 1920.
Sous l’égide des hollandais, qui ont aussi utilisé cette technique pour la restauration de Borobudur à Java, la restauration des temples fut faite en reconstruisant les édifices à l’identique avec les matériaux d’origine.
Depuis 1992, date de l’inscription d’Angkor au patrimoine mondial de l’UNESCO, les efforts se sont poursuivis afin de préserver et restaurer l’intégralité des monuments.

Si vous ne disposez que d’un jour ou deux afin de visiter ce gigantesque site nous vous conseillons vivement un guide. En effet celui-ci vous rendra la visite plus facile et pourra vous renseigner au mieux sur toute l’histoire complexe du plus grand monument religieux au monde.
Ne manquez pas non plus le beau temple de Ta Prohm, niché dans la jungle il ravira tous les fans de photographie et d'histoire.

Le bon plan My Asian Trip...

- Visiter les temples d'Angkor à vélo est un excellent moyen pour découvrir le complexe à son rythme et flâner à travers la belle campagne Cambodgienne.
- Découvrez les temples vu de haut en faisant une excursion montgolfière à Angkor. Sur un ballon captif vous verrez tout le complexe d'une autre manière, parfait pour de belles photos.
- Embarquez pour une découverte d'Angkor en hélicoptère. Vues époustouflantes garanties!



                  

Petite liste des dix plus grand rois ayant participés à la création d’Angkor :

- Jayavarman II (802-836) : Fondateur de l’Empire khmer en 802
- Indravarman I (877-889) : Il fit édifier le premier réservoir, le Preah Ko et le Bakong
- Yasovarman I (889-910) : Il déplaça la capitale à Angkor et construisit le Lolei et Phnom Bakheng
- Jayavarman IV (928-942) : Il transféra la capitale à Koh Ker
- Rajendravarman II (944-968) : Il construisit le Mébon oriental, le Prè Rup et le Phimeanakas
- Jayavarman V (968-1001) : Il supervisa la construction de Ta Kea et du Banteay Srei
- Suryavarman I (1002-1049) : Il agrandit l’Empire jusqu’à occuper le Laos et le royaume de Siam
- Udayadityavarman II (1049-1065) : Il érigeât le Baphuon et le Mébon occidental
- Suryavarman II (1112-1152) : Bâtisseur légendaire d’Agnkor Vat et du Beng Mealea
- JayavarmanVII (1181-1219) : Il construisit Angkor Thom, le Preah Kan et le Ta Prohm. Il reste à l’haure actuelle comme le plus grand rois du Cambodge.


Paiement sécurisé
Carte bancaire
La qualité myAsianTrip